Actions 2020-06-24T08:02:49+00:00

Très tôt dans notre collectif la question s’est posée d’un travail uniquement à la scène. En représentation(s). En lumière(s). S’il possède (évidemment !) nombre de pouvoirs, les limites de ce travail nous sont rapidement apparues. Une nécessité -pour ne pas dire une urgence- d’agir également sur le terrain. Le théâtre accessible à tous et pour tous, telle est la lanterne qui nous guide dans notre action au sein du collectif. Comment délivrer ce message d’altruisme, d’ouverture, de souffle de liberté, d’humanité qu’est le théâtre par le biais seul de spectacles ?

C’est pourquoi la BAL anime chaque année une dizaine d’ateliers, autant que notre temps nous le permet. Nous agissons vers ceux qui font le monde d’aujourd’hui et surtout feront celui de demain ; ceux qui débordent d’énergies créatrices mais pour qui l’accès à une consommation culturelle demeure restreinte ; enfin ceux pour qui souvent le système scolaire classique n’est pas le déclencheur de cet épanouissement souhaité.

Outre le bonheur quotidien d’observer l’inépuisable force de l’art comme révélateur de notre humanité, ces actions culturelles sont pour nous richesses et sources d’inspirations dans nos créations et nos vies.

Ci-dessous, un aperçu de nos actions présentes et passées :

L’effet Papillon au Lycée Gustave Ferrié

Une approche artistique pour renouer le dialogue et remobiliser les décrocheurs scolaires de la MLDS

– 2 heures hebdomadaires

– Approche complète avec exercices corps/voix, improvisations, créations de personnages, etc.

– Écriture en collaboration avec un auteur (Edouard Elvis Bvouma, Gilles Ostrowsky, Hakim Bah, Gustave Akakpo) et création d’un spectacle joué dans un théâtre

En partenariat avec la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire, le TARMAC, le CIO, Le 104, Gaëtan Trovato

Découverte de soi, estime de soi, aisance en public, ouverture aux autres, travail en groupe, cohésion d’une classe

Contrat Local d’Éducation Artistique (CLEA)

Un dispositif artistique et culturel destiné à l’ensemble de la population de l’agglomération Cœur Essonne (91), autour du thème de la violence

– 150 heures réparties dans l’année

– Ateliers théâtre, ateliers d’écriture avec un public large (élèves de tous cycles, détenus, travailleurs, etc.)

En partenariat avec Théâtre Brétigny – scène conventionnée d’intérêt national, la Maison d’Arrêt Fleury Mérogis, le Foyer Éducatif SNCF, le Centre d’Hébergement Emmaüs, et beaucoup d’autres, et soutenu par la DRAC Île-de-France

La Classe ULIS au Collège Gérard Philipe

Comment penser l’inclusion différemment en faisant jouer ensemble des élèves atteints de troubles envahissants du comportement et quinze élèves de 4ème Générale

– 2 heures hebdomadaires

– Improvisations, découverte de l’écriture théâtrale et travail musical

En partenariat avec La Maison de la Radio – Radio France et la Maison des Associations du 18ème arr., et soutenu par la Dotation Culturelle du 18ème arr. de la Mairie de Paris

La Classe Théâtre au Collège Suzanne Lacore

Une véritable approche artistique globale

– 2 heures hebdomadaires étalées sur l’année scolaire

– Exercices corps/voix, improvisations, créations de personnages, etc.

– Collaboration avec un artiste invité (le photographe Antoine Guibert, le danseur Alexandre Fandard, l’auteure Gwendoline Soublin) et création d’un spectacle joué dans un théâtre

– 5 sorties au théâtre dans l’année

En partenariat avec L’Étoile du Nord et le Théâtre Paris-Villette, et soutenu par la Dotation Culturelle du 19e arr. de la Mairie de Paris

Le Festival des Arts du collège Suzanne Lacore

Une plongée au cœur de nombreuses disciplines artistiques

– Événement étalé sur 3 à 4 jours en fin d’année scolaire

– Créations communes avec les élèves et les artistes (tag, danse, court-métrages, mannequin challenge…)

– Ateliers d’initiation au théâtre, accueil de compagnies théâtrales, spectacle et rencontre avec les comédiens

En partenariat avec UGC 19, et soutenu par la Dotation Culturelle du 19e arr. de la Mairie de Paris

MOREA

Retrouver confiance et estime de soi, travailler la prise de parole de manière consciente et inconsciente, la présentation orale et la communication non verbale, par le biais de la pratique théâtrale pour les élèves triplant au Baccalauréat

– 50 heures réparties dans l’année

– Découverte des métiers du théâtre

– 3 sorties au théâtre

En partenariat avec L’Étoile du Nord et la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire

Atelier thématique 3ème Prépa-Pro au Lycée François Mansart

Le théâtre comme libérateur de parole autour d’une thématique définie avec les élèves et l’équipe pédagogique

– 20 heures réparties dans l’année

– Débats, improvisations, création d’une petite forme

– Travail au plateau sur les stéréotypes filles-garçons, la violence, les différences, l’adolescence, le harcèlement, etc.

– Une sortie au théâtre dans l’année

En partenariat avec le Théâtre de Saint-Maur

Découverte de lieux, développement de l’esprit critique, confiance en l’autre, développement de l’écoute

Atelier court-métrage CAP au lycée François Mansart

Ouvrir le débat et fédérer le groupe classe autour d’un projet commun

– 20 heures réparties dans l’année

– Création d’un ou plusieurs court-métrages autour d’une thématique choisie avec l’équipe pédagogique et/ou les élèves, de l’écriture du scénario à la réalisation du film

– Projection publique

En partenariat avec L’Étoile du Nord et la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire

Atelier Théâtre en anglais au lycée François Mansart

Apprendre et pratiquer l’anglais par le biais du théâtre pour les élèves de terminale

– 20 heures réparties dans l’année

– Improvisations dans les deux langues, exercices en espace autour du vocabulaire, mises en situation

– Gagner en aisance pour mieux réussir les épreuves du baccalauréat

Atelier Estime de Soi au lycée Armand Carrel

Libérer la prise de parole en public et renforcer l’estime de soi des élèves Bac Pro Accueil

– 30 heures réparties dans l’année

– Exercices d’improvisation et de mise en situation, prise de conscience du corps et de la posture, de l’image que l’on renvoie, et création d’une forme théâtrale courte à partir des improvisations

En partenariat avec L’Étoile du Nord

Atelier Remobilisation avec les Décrocheurs de La Grange aux Belles

Initiation au théâtre pour fédérer le groupe

– Trois interventions de 2 heures

– Exercices collectifs, improvisations

– Création d’un court-métrage

Projet Sony Labou Tansi au lycée Gourdou Leseurre

Découverte et mise en voix de l’oeuvre de l’auteur Sony Labou Tansi avec les élèves de terminale MELEC

– 20 heures réparties dans l’année

– Lectures de lettres, extraits de romans, poèmes afin de s’approprier l’oeuvre de l’auteur

– Débat autour des thématiques récurrentes et découverte de la vie de l’auteur et du contexte historique

– Mise en voix dans le but d’une restitution finale

En partenariat avec le Théâtre de Saint-Maur

Pièce radiophonique au lycée Jean Moulin

Pratique de la langue française, à l’oral et à l’écrit, avec des élèves en FLE

– 40 heures réparties dans l’année

– Travail d’improvisation et d’écriture autour d’un sujet défini ensemble en amont

– Enregistrement d’une pièce radiophonique : améliorer l’articulation, l’élocution et l’accent

– Découvrir les techniques d’enregistrements et de bruitages

En partenariat avec la salle de spectacle Le Deux Pièces Cuisine, au Blanc-Mesnil

Favoriser le partage d’idées, s’attaquer aux stéréotypes, prendre goût au travail via un projet artistique, penser l’inclusion différemment

Rencontres autour de nos créations

Le public scolaire voit le spectacle et travaille autour avec l’équipe artistique

– Interventions ponctuelles (2 heures) et récurrentes (3 ou 4)

– Atelier parcours d’au moins 20 heures sur l’année

Très tôt dans notre collectif la question s’est posée d’un travail uniquement à la scène. En représentation(s). En lumière(s). S’il possède (évidemment !) nombre de pouvoirs, les limites de ce travail nous sont rapidement apparues. Une nécessité -pour ne pas dire une urgence- d’agir également sur le terrain. Le théâtre accessible à tous et pour tous, telle est la lanterne qui nous guide dans notre action au sein du collectif. Comment délivrer ce message d’altruisme, d’ouverture, de souffle de liberté, d’humanité qu’est le théâtre par le biais seul de spectacles ?

C’est pourquoi la BAL anime chaque année une dizaine d’ateliers, autant que notre temps nous le permet. Nous agissons vers ceux qui font le monde d’aujourd’hui et surtout feront celui de demain ; ceux qui débordent d’énergies créatrices mais pour qui l’accès à une consommation culturelle demeure restreinte ; enfin ceux pour qui souvent le système scolaire classique n’est pas le déclencheur de cet épanouissement souhaité.

Outre le bonheur quotidien d’observer l’inépuisable force de l’art comme révélateur de notre humanité, ces actions culturelles sont pour nous richesses et sources d’inspirations dans nos créations et nos vies.

La Classe Théâtre du collège Suzanne Lacore

Une véritable approche artistique globale étalée sur l’année scolaire

– 2 heures hebdomadaires.

– Approche complète avec exercices corps/voix, improvisations, créations de personnages, etc.

– Création d’un spectacle joué dans un théâtre.

– 5 sorties au théâtre dans l’année.

En partenariat avec L’Etoile du Nord et le Théâtre Paris-Villette.

Découverte de soi, estime de soi, aisance en public, ouverture aux autres, travail en groupe, cohésion d’une classe

Atelier Décrocheurs scolaires au lycée Gustave Ferrié

L’Effet Papillon, une approche artistique pour renouer le dialogue et remobiliser

– 2 heures hebdomadaires

– Approche complète avec exercices corps/voix, travail d’écriture improvisations, créations de personnages, etc.

Création d’un spectacle joué au TARMAC.

En partenariat avec la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire, le TARMAC, le CIO, et en 2018 avec Gilles Ostrowsky (Gustave Akakpo en 2016 et Hakim Bah en 2017).

Atelier thématique 3ème Prépa-Pro au lycée François Mansart

Le théâtre comme libérateur de parole autour d’une thématique définie avec les élèves et l’équipe pédagogique

– 20 heures réparties dans l’année

– Débats, improvisations, création d’une petite forme.

– Stéréotypes filles-garçons, la violence, accepter les différences, l’adolescence, le harcèlement, etc.

« Pour le spectacle on va devoir s’habiller comme Molière ? »

Favoriser le partage d’idées, s’attaquer aux stéréotypes, prendre goût au travail via un projet artistique, penser l’inclusion différemment

Rencontres autour de nos créations

Les enfants voient le spectacle et travaillent autour avec l’équipe artistique de façon :

– Ponctuelle (2 heures)

– Récurrente (3 ou 4 interventions)

– Atelier parcours d’au moins 20 heures sur l’année

La Classe ULIS au Collège Gérard Philipe

De 2015 à 2017, nous avons montré comment penser l’inclusion différemment en faisant jouer ensemble des élèves atteints de troubles envahissants du comportement et quinze élèves de 4ème Générale.

– 2 heures hebdomadaires

– Improvisations, découverte de l’écriture théâtrale et travail musical.

En partenariat avec La Maison de la Radio – Radio France et la Maison des Associations du 18ème

 Projet soutenu par la Dotation Culturelle du 18ème arrondissement de la Mairie de Paris.

« On peut se réinscrire pour l’année prochaine ? »

Atelier Théâtre en anglais au lycée François Mansart

Apprendre et pratiquer l’anglais par le biais du théâtre (niveau lycée)

– 20 heures réparties dans l’année

– Improvisations dans les deux langues, exercices en espace autour du vocabulaire, mises en situation

Atelier Remobilisation avec les Décrocheurs de La Grange aux Belles

Initiation au théâtre pour fédérer le groupe

– Trois interventions de 2 heures

– Exercices collectifs, improvisations, création d’un court-métrage

Découverte de lieux, développement de l’esprit critique, confiance en l’autre, développement de l’écoute

Très tôt dans notre collectif la question s’est posée d’un travail uniquement à la scène. En représentation(s). En lumière(s). S’il possède (évidemment !) nombre de pouvoirs, les limites de ce travail nous sont rapidement apparues. Une nécessité -pour ne pas dire une urgence- d’agir également sur le terrain. Le théâtre accessible à tous et pour tous, telle est la lanterne qui nous guide dans notre action au sein du collectif. Comment délivrer ce message d’altruisme, d’ouverture, de souffle de liberté, d’humanité qu’est le théâtre par le biais seul de spectacles ?

C’est pourquoi la BAL anime chaque année une dizaine d’ateliers, autant que notre temps nous le permet. Nous agissons vers ceux qui font le monde d’aujourd’hui et surtout feront celui de demain ; ceux qui débordent d’énergies créatrices mais pour qui l’accès à une consommation culturelle demeure restreinte ; enfin ceux pour qui souvent le système scolaire classique n’est pas le déclencheur de cet épanouissement souhaité.

Outre le bonheur quotidien d’observer l’inépuisable force de l’art comme révélateur de notre humanité, ces actions culturelles sont pour nous richesses et sources d’inspirations dans nos créations et nos vies.

Découverte de soi, estime de soi, aisance en public, ouverture aux autres, travail en groupe, cohésion d’une classe

La Classe Théâtre du collège Suzanne Lacore

Une véritable approche artistique globale étalée sur l’année scolaire

– 2 heures hebdomadaires.

– Approche complète avec exercices corps/voix, improvisations, créations de personnages, etc.

– Création d’un spectacle joué dans un théâtre.

– 5 sorties au théâtre dans l’année.

En partenariat avec L’Etoile du Nord et le Théâtre Paris-Villette.

Atelier Décrocheurs scolaires au lycée Gustave Ferrié

L’Effet Papillon, une approche artistique pour renouer le dialogue et remobiliser

– 2 heures hebdomadaires

– Approche complète avec exercices corps/voix, travail d’écriture improvisations, créations de personnages, etc.

Création d’un spectacle joué au TARMAC.

En partenariat avec la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire, le TARMAC, le CIO, et en 2018 avec Gilles Ostrowsky (Gustave Akakpo en 2016 et Hakim Bah en 2017).

« Pour le spectacle on va devoir s’habiller comme Molière ? »

Atelier thématique 3ème Prépa-Pro au lycée François Mansart

Le théâtre comme libérateur de parole autour d’une thématique définie avec les élèves et l’équipe pédagogique

– 20 heures réparties dans l’année

– Débats, improvisations, création d’une petite forme.

– Stéréotypes filles-garçons, la violence, accepter les différences, l’adolescence, le harcèlement, etc.

Rencontres autour de nos créations

Les enfants voient le spectacle et travaillent autour avec l’équipe artistique de façon :

– Ponctuelle (2 heures)

– Récurrente (3 ou 4 interventions)

– Atelier parcours d’au moins 20 heures sur l’année

Favoriser le partage d’idées, s’attaquer aux stéréotypes, prendre goût au travail via un projet artistique, penser l’inclusion différemment

La Classe ULIS au Collège Gérard Philipe

De 2015 à 2017, nous avons montré comment penser l’inclusion différemment en faisant jouer ensemble des élèves atteints de troubles envahissants du comportement et quinze élèves de 4ème Générale.

– 2 heures hebdomadaires

– Improvisations, découverte de l’écriture théâtrale et travail musical.

En partenariat avec La Maison de la Radio – Radio France et la Maison des Associations du 18ème

 Projet soutenu par la Dotation Culturelle du 18ème arrondissement de la Mairie de Paris.

Atelier Théâtre en anglais au lycée François Mansart

Apprendre et pratiquer l’anglais par le biais du théâtre (niveau lycée)

– 20 heures réparties dans l’année

– Improvisations dans les deux langues, exercices en espace autour du vocabulaire, mises en situation

« On peut se réinscrire pour l’année 
prochaine ? »

Atelier Remobilisation avec les Décrocheurs de La Grange aux Belles

Initiation au théâtre pour fédérer le groupe

– Trois interventions de 2 heures

– Exercices collectifs, improvisations, création d’un court-métrage

Découverte de lieux, développement de l’esprit critique, confiance en l’autre, développement de l’écoute