Frater-nité 2018-01-28T22:05:59+00:00

FRATER-NITÉ

de Noé Pflieger │ mise en scène Audrey Bertrand

© Jérémy Leite

Emprunts de l’actualité des dernières années, nous avons voulu créer un projet qui interroge sur notre place en tant qu’Hommes au coeur des choix de société qui sont faits pour nous.

Réagir, s’opposer, ou prendre parti ?

Je pense avant tout que s’engager, échanger tous ensemble, est aujourd’hui essentiel. Quel avenir pour notre planète ? N’ayons pas peur de parler de terrorisme, de catastrophes, de murs qui nous séparent, qu’ils soient physiques ou mentaux. Préparons-nous peut-être même, avant que des extrêmes ne s’en emparent, pour de bon cette fois. Quel meilleur et plus libre choix qu’un théâtre pour évoquer, sentir et ressentir ces questionnements ?

Frater-nité est un projet qui touche à notre humanité, à toute l’Humanité. Le texte nous questionne, tant par la forme que par son langage épuré, quasi manichéen. Tant de progrès technologiques nous pousseraient-ils vers la régression ? La mise en scène, en cohérence avec les recherches d’écriture, se veut décalée, absurde, futuriste et symbolique.

Il s’agit de jouer sur les différences et les ressemblances entre aujourd’hui et demain. Des costumes très ou trop colorés. Chaque personnage aura une tenue similaire mais avec une couleur différente, comme l’envie d’être unique tout en appartenant à une mode, gravés profondément dans nos cerveaux. Les vestes seront également marquées par des publicités, pour représenter ce monde démesurément capitaliste que chacun critique mais que nous tous acceptons.

Nous évoluerons dans un monde abstrait, avec pour seul décor des cagettes en plastique et six chaises, en mouvement constant, symbolique d’un changement perpétuel, entre destruction et reconstruction. Comment ressentir et faire ressentir un monde que l’on ne connaît pas et que l’on n’imagine pas ?

Il est difficile ici de définir le monde extérieur, tout aussi contrôlé que l’intérieur, au nom de notre sécurité. La matière plastique des cagettes répond pour moi, à toutes ces incohérences grandissantes, la liberté mais sécurisée, l’envie d’une individualité forte qui se fond dans la masse, la protection de la planète et la création de toujours plus de matière toxique. Comme un chaos. Les espaces se formeront donc au fur et à mesure grâce à ces cagettes, sans vouloir représenter la sécurité de notre espace intérieur mais au contraire montrer un monde uniforme, où les bulles d’intimité n’existent plus.

De courts intermèdes musicaux, chorégraphiés, grossiers, quasi mécaniques s’inviteront au cours de la pièce représentant les paradoxes auxquels nous faisons face aujourd’hui. Nous voulons ces moments très courts mais récurrents, comme pour rappeler l’essence organique de l’Homme.

Ce projet prend corps aujourd’hui grâce au collectif, à l’envie commune de porter ensemble une parole vivante et engagée.

Audrey Bertrand

L’histoire

Un futur proche.
Les extrêmes au pouvoir en Europe du Nord. Mal.
Partout au sud, terres brûlées, tempêtes, guerres.
Entre les deux, un mur.
Un mur qu’ils veulent faire sauter.
Pour tous les apatrides restés derrière.
Au nom de la Frater-nité.
Bravo India Echo November.

L’auteur

Né au pied des Vosges comtoises, Noé Pflieger suit d’abord un cursus en géographie entre Besançon et Montréal. Après un temps important dans le militantisme associatif, finalement c’est le théâtre qui l’a choisi. Formé comme comédien à l’Ecole Jean Périmony, il joue sous la direction de Guy-Pierre Couleau, Arlette Téphany, Maria Sartova, Audrey Bertrand, Pierre Dumond, Daniel Leduc, Gustavo Araujo, etc. À l’écran on le voit dans les films d’Anne Fontaine ou Thomas Khawam.

Il travaille en compagnie depuis 5 ans, et fonde le collectif La Bande à Léon en 2015. La volonté de fonctionner ensemble.

FRATER-NITÉ est son second texte après La Société des échecs.

Générique

Mise en scène Audrey Bertrand

Lumières Marinette Buchy

Création sonore Florent Collignon

Création esthétique collective

Costumes collectifs Adèle Anglars │ Anaïs Da Vitoria

Avec  Audrey Bertrand Adrien Bourdet Alexandre Bustanoby Sylvain Lablée │ Marine Maluenda Noé Pflieger